ESPAGNE Salamanca

 

 

 

000


La Province de Salamanque se situe dans la partie Ouest de la Communauté de Castille et Leon, elle est frontalière avec le Portugal. Elle voisine avec la Province de Zamora au Nord et celle d’Avila à l’Est à 212 Kilomètres de Madrid.

Son centre historique a été inscrit au patrimoine de l’humanité par l’UNESCO.
Ville universitaire : l’université de Salamanque fut la première créée en Espagne, et c’est  l’une des plus anciennes d’Europe. À l’époque de sa plus grande splendeur, elle se trouvait à la tête des universités européennes. 
Au XVe siècle, elle vit naître la première grammaire de la langue castillane, qui devint l’instrument fondamental de son expansion dans le monde entier. C’est aussi l’une des destinations favorites des étudiants étrangers pour apprendre l’espagnol. 
La Vía de la Plata, ancienne voie romaine qui reliait le nord et le sud de l’Espagne, passe par Salamanque. 
Salamanque fut la capitale européenne de la culture en 2002.
Cette ville, riche en histoire, est aussi moderne, divertissante et dynamique. Les étudiants l’animent 24 h/24
Les matériaux de construction de ses monuments sont constitués principalement de  la pierre de Villamayor.         

002

Nous arrivons par ce pont dans la ville de SALAMANCA pour nous rendre à l’aire de stationnement indiquée par le site Camping-car info.

 

p1000203

L’aire est très correcte. En fait il s’agit d’un parking situé pas loin du Pont Romain et à cinq minutes, à pied, du centre historique. Nous avons trouvé un point d’eau mais nous n’en avons pas eu besoin, notre réservoir était au maximum. L’endroit est calme. Au milieu il y a un terrain  de jeux pour les très jeunes enfants.

003

Nous empruntons le chemin qui nous mène au centre historique.

004

Dès notre arrivée, nous démarrons la visite par la bibliothèque publique de la CASA DE LAS CONCHAS.

La façade en pierre de cet édifice est ornée, entre autre, d’environ 350 coquilles Saint-Jacques. Elle a été construite au XVème siècle sous l’égide de Rodrigo Arias Maldonado. 

En façe de la Casa De Las Conchas, à gauche de la photo ci-dessus se situe l’entrée du Collège Pontifical. 

Le collège pontifical est issu de la résolution de la dissolution du gouvernement espagnol des facultés de théologie et de droit canonique à l’ Université de Salamanque en 1854, le pape Pie XII a décidé de créer une nouvelle université pontificale et restaurer ces facultés dans la nouvelle institution. Facultés et écoles supplémentaires ont été ajoutés au fil des ans.

 

 

005

Ci-dessus, la porte d’entrée de la CASA DE LAS CONCHAS. On distinque, au dessus de l’entrée, les armoiries composées de 5 fleurs de lys.

006

Toujours dans même rue, nous nous dirigeons vers le palais de Monterrey

 

007  

Le Palais de MONTERREY fut construit au XVIème siècle. Il est de style Renaissance espagnole.

 

008

Le Palais de Monterrey

 

011

LE COUVENT DE SAN ESTEBAN

 

012

Le couvent de SAN ESTEBAN appartient à l’Ordre des Dominicains. Il a été construit aux XVIe et XVIIe siècles.De style gothique, mais sa décoration est plateresque et baroque. L’église est de plan en croix latine, à nef unique. Elle renferme un retable baroque à trois colonnes torsadées de José de Churriguera. Sur le volet central est représentée la scène du martyre de Saint Étienne par Claudio Coello. L’édifice abrite trois cloîtres, dont le plus intéressant est celui des Rois.

12a

Le couvent de SAN ESTEBAN

 

013

Le couvent de SAN ESTEBAN

014

Le couvent de SAN ESTEBAN

14a

Le couvent de SAN ESTEBAN

14b

Le couvent de SAN ESTEBAN

 

14c

Le couvent de SAN ESTEBAN

 

14d

Le couvent de SAN ESTEBAN

14e

Le couvent de SAN ESTEBAN

14f

Le couvent de SAN ESTEBAN

14g

Le couvent de SAN ESTEBAN

14h

Le couvent de SAN ESTEBAN

14i

Le couvent de SAN ESTEBAN

14j

Le couvent de SAN ESTEBAN

14k

Le couvent de SAN ESTEBAN

14l

Le couvent de SAN ESTEBAN

14m

Le couvent de SAN ESTEBAN

14n

Le couvent de SAN ESTEBAN

14p

Le couvent de SAN ESTEBAN

14q

Le couvent de SAN ESTEBAN

14r

Le couvent de SAN ESTEBAN

14s

Le couvent de SAN ESTEBAN

14t

Le couvent de SAN ESTEBAN

14u

Le couvent de SAN ESTEBAN

14w

Le couvent de SAN ESTEBAN

14x

vue  avec les éclairages de nuit

22

Nous prenons la direction de la cathédrale

 

39

Elle se situe en face de l’Université de Salamanca. Il y a beaucoup de jeunes. C’est très vivant.

 

 

La cathédrale de la Asuncion de la virgen

22b

La cathédrale de Salamanque est en fait formée de deux édifices assemblés : d’une part, l’ancienne cathédrale qui date du XII-XIIIe siècle, et d’autre part la nouvelle, du XVIe. L’ancienne cathédrale, de style roman, se distingue par la tour du Coq. L’intérieur de l’édifice, dont la construction commença à la fin du XIIe siècle, abrite la chapelle San Martín, surnommée chapelle de l’Huile. Le grand retable, datant du XVe siècle et créé par plusieurs peintres dirigés par Dello Delli, mérite une mention particulière. La fresque qui recouvre la voûte est signée Nicolás Florentino. Cette grande œuvre picturale représente le Christ au Jugement final. Les superbes tombeaux d’évêques et de personnages nobiliaires constituent l’un des attraits de l’intérieur de l’ancienne cathédrale. La nouvelle cathédrale, dont la construction commença au XVIe et fut achevée au XVIIIe par Churriguera, abrite une image de la Vierge de l’Assomption sculptée en 1626 par Esteban Rueda. Les stalles du chœur de cette cathédrale, qui datent de 1727, sont l’œuvre de Joaquín Churriguera. Le magnifique arrière-chœur baroque montre des images Renaissance telles que la Vierge de Loreto et saint Jean-Baptiste. (information : site spain.info)

23  La cathédrale de la Asuncion de la virgen

24b

Entrée de la Cathédrale

 

24c

La cathédrale de la Asuncion de la virgen

 

 

25b

Détail de l’entrée de la Cathédrale

27

La cathédrale de la Asuncion de la virgen

 

22a

La cathédrale de la Asuncion de la virgen vue avec les éclairages

 

 

 

 

28a

L’UNIVERSITE DE SALAMANCA

 

29

L’université de Salamanque (Universidad de Salamanca en espagnol), est la deuxième plus ancienneuniversité d’Espagne (après Palencia), mais la plus ancienne qui demeure, puisque l’Université de Palencia n’existe plus, et la plus ancienne du monde hispanique. Elle a été fondée par Alphonse IX de León en 1218. C’est en revanche la première qui a obtenu en Europe le titre d’université.

Son origine remonte aux Écoles de la Cathédrale dont l’existence peut être repérée déjà en 1130, quand son Maître d’école assiste à un concile à Carrión. Le premier document officiel est celui du roi Alphonse IX de León, par lequel il concède le titre deStudium Generale (Estudio General) à ces Écoles, en raison de la qualité de ses enseignements: il est daté de 1218. Ce titre deStudium Generale manifeste la diversité des enseignements dispensés, sa caractéristique non privée (ouverte à tous) et la validité de ses diplômes. À cette époque, il y a onze chaires spécialisées en: Droit canon, Civil, Médecine, Logique, Grammaire et Musique. Grâce à ce titre, le roi voulait que ses sujets ne soient pas obligés d’aller dans le royaume de Castille pour étudier à l’Université de Palencia, à qui Alphonse VIII de Castille avait donné ce titre en 1208.

Sous le règne d’Alphonse X, le Studium Generale fut transformé en Université. Le roi publia ses premières ordonnances, la dotant de ses premières chaires stables, comme celle de musique, et créant la charge de bibliothécaire; elle a été la première université de Europe qui prit ce nom et qui possédait une bibliothèque. En plus des rois, divers papes ont favorisé l”université:Alexandre IV confirma l’Université dans une bulle de 1255.                   (Information Wikipedia)

31

L’université

32

L’université

33

l’université

34

L’université

35

L’université

 

37

L’université  La cour du collège des Irlandais

40

La bibliothèque

41 La bibliothèque

 

Dans cette université est exposé le Cantonal de Francisco DE SALINAS.

Le cantonal de SALINAS après sa restauration

028c

Francisco de Salinas () est un organiste et théoricien de la musique espagnol.

Aveugle dès l’âge de dix ans, Salinas devint organiste du duc d’Albe Fernando Álvarez de Toledo ; il fut ensuite, à partir de 1567, professeur de musique à l’Université de Salamanque.

 

 

 

LE PONT ROMAIN 

42

Le pont romain

Certains historiens situent la construction du pont au Ier siècle ap. J.-C., au temps de l’empereur Trajan. Le pont traverse le Tormes à l’un des endroits où il est le plus large. Il repose sur un sous-sol rocheux. Il mesure 176 mètres de long et 3,70 mètres de large. Il est doté de 26 arches en plein cintre et de piliers robustes. Fait partie de la voie romaine de la Plata (de l’argent), qui reliait Mérida à Astorga. (texte extrai du site spain.info)

43

Le pont romain

Certains historiens situent la construction du pont au Ier siècle ap. J.-C., au temps de l’empereur Trajan. Le pont traverse le Tormes à l’un des endroits où il est le plus large. Il repose sur un sous-sol rocheux. Il mesure 176 mètres de long et 3,70 mètres de large. Il est doté de 26 arches en plein cintre et de piliers robustes. Fait partie de la voie romaine de la Plata (de l’argent), qui reliait Mérida à Astorga.

 

 

LA PLAZA MAYOR

46

La Plaza Mayor est au cœur de Salamanque, en Espagne. C’est un espace urbain construit comme une Grand-Place castillane qui, avec le temps, est devenu le centre de la vie sociale de la ville. C’est aussi le monument le plus caractéristique de cette ville. Elle est de forme trapézoidale et non carré. Miguel de Unamuno a défini la place où il avait son débat quotidien sur la terrasse du café Novelty comme “un quadrilatère irrégulier mais étonnement harmonieux”.

La Plaza Mayor a été construite par Andre II De Salamanque entre 1729 et 1756 pour récompenser la ville de sa fidélité pendant la guerre de Succession d’Espagne. Elle est presque entièrement due aux frères Alberto et Nicolas Churriguera. De style baroque, son pourtour est agrémenté de galeries avec des arcs en plein cintre. Des médaillons à l’effigie de personnages célèbres tels que les Rois catholiques, Christophe Colomb, Miguel de Cervantes, Le Cid, Francisco Franco, sont visibles sur l’ensemble des arcades, il y en a 186.

Au début du XIXème siècle, elle subit diverses modifications. Et petit à petit jusqu’au milieu du xxème siècle elle fut dépourvue de ses jardins, de son kiosque à musique et de son urinoir public. Elle fut déclarée Bien d’Intérêt Culturel, dans la catégorie Monuments, le 21 décembre 1973, avec publication au Bulletin Officiel de l’État le 23 janvier 1974.

Elle est le centre de la vie de la cité, particulièrement à l’heure du paseo traditionnel. Fêtes culturelles et cérémonies religieuses s’y déroulent régulièrement. Elle est le point de convergence des étudiants, notamment pour manifester leur joie après les examens. (texte Wikipedia)

44

la plaza Mayor

45

la plaza Mayor

47

la plaza Mayor

48

la plaza Mayor

49

la plaza Mayor

 

 

LE PALACIO DE LA SALINA

Le palais fut construit par Rodrigo de Messía qui en chargea son architecte Gil de Hontañón. Il s’agit d’un édifice de style Renaissance. Son nom provient du fait qu’anciennement ce bâtiment abritait un dépôt de sel. Il renferme une cour de forme irrégulière avec des silhouettes aux corps tordus. De nos jours, il est le siège de la Députation provinciale de Salamanque.
51

Le palais de la Salina – Palacio De la Salina

50

Palacio de la Salina

52

Palacio de la Salina

53

Palacio de la Salina

54

Palacio de la Salina

55

Palacio de la Salina

 

 

 

56

Palacio De La Salina

 

 

p1000362

Le marché couvert de Salamanca

Voilà. Notre séjour à Salamanca se termine. Nous y reviendrons, comme dans beaucoup de sites, villes et villages espagnols. Il est l’heure de faire quelques achats pour l’intendance. Ce marché s’y prête formidablement. 

A noter que tous les marchés couverts de l’Espagne son colorés et vivants. Sans oublier la qualité des denrées.

Et comme dit l’autre :     VIVA  ESPANA

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *